Média » Le Medicines Patent Pool présente sa stratégie à cinq ans pour améliorer l’accès aux traitements prioritaires dans les pays en développement

Le Medicines Patent Pool présente sa stratégie à cinq ans pour améliorer l’accès aux traitements prioritaires dans les pays en développement

Le plan stratégique et une étude de faisabilité appuient un élargissement du mandat du MPP aux médicaments brevetés répertoriés sur la Liste modèle de médicaments essentiels de l’Organisation mondiale de la Santé

Genève, le 24 mai 2018 — Le Medicines Patent Pool (MPP) a publié aujourd’hui son nouveau plan stratégique quinquennal à l’occasion d’un évènement parallèle à la 71e Assemblée mondiale de la Santé. Il préconise de redoubler d’efforts pour permettre aux personnes vivant avec le VIH, l’hépatite C et la tuberculose dans les pays à revenu faible et intermédiaire de bénéficier de médicaments plus adaptés à des prix abordables.

Basé sur une étude de faisabilité également présentée lors de cet évènement – intitulé The Path to Universal Health Coverage: Access to Affordable Treatments (Vers la couverture sanitaire universelle : l’accès à des traitements abordables), qui a rassemblé le MPP et ses partenaires -, ce plan stratégique plaide en faveur de l’élargissement du modèle du MPP à d’autres médicaments brevetés à forte valeur médicale, à commencer par les petites molécules répertoriées dans la Liste modèle des médicaments essentiels de l’Organisation mondiale de la Santé.

« Au cours des huit dernières années, le MPP a fait d’importantes percées pour élargir l’accès à de nouveaux antirétroviraux et à des antiviraux utilisés dans le traitement de l’hépatite C, a déclaré Marie-Paule Kieny, Présidente du Conseil de fondation du Medicines Patent Pool. Même si notre travail dans la lutte contre le VIH, l’hépatite C et la tuberculose est loin d’être terminé, les faits nous laissent à penser que le modèle du MPP pourrait être adapté pour aider les millions de personnes qui ont besoin de traitements essentiels contre d’autres maladies. »

Dans le cadre de sa nouvelle orientation stratégique, récemment approuvée par son Conseil de fondation, le MPP se fixe des objectifs ambitieux pour améliorer les résultats en matière de santé publique d’ici 2022. Ces objectifs comprennent le traitement de 20 millions de personnes vivant avec le VIH grâce à des produits de santé dont la sous-licence aura été octroyée par le MPP, la fourniture d’un traitement pangénotypique contre l’hépatite C pour 50 dollars américains par personne, l’obtention de licences pour un traitement oral de courte durée contre la tuberculose ainsi que pour des médicaments brevetés répertoriés sur la Liste modèle des médicaments essentiels de l’OMS ou susceptibles d’y être ajoutés.

« Nous soutenons pleinement cette nouvelle stratégie visant à améliorer encore l’offre de traitements pour les personnes vivant avec le VIH, l’hépatite C ou la tuberculose, a indiqué Lelio Marmora, Directeur exécutif d’Unitaid (le bailleur de fonds du MPP). Depuis sa création, le MPP joue un rôle essentiel de soutien de l’action mondiale pour améliorer l’accès aux médicaments prioritaires dans les pays dans lesquels les ressources sont limitées. »

L’étude de faisabilité du MPP comporte une série d’études de cas portant sur des médicaments essentiels pour le traitement du cancer, du diabète et des maladies cardiovasculaires. Elle met en relief la valeur attendue en matière de santé publique d’un accès à des versions génériques de produits brevetés répertoriés dans la Liste modèle des médicaments essentiels et de produits dont les avantages cliniques sont reconnus par le Comité OMS d’experts de l’Utilisation des Médicaments essentiels et qui pourraient y être intégrés. Enfin, l’étude soutient l’engagement du MPP en faveur de la promotion de l’accès à de nouveaux antibiotiques pour contrer la résistance antimicrobienne, et pour l’application de bonnes pratiques dans ce domaine.

« L’OMS se réjouit du fait que le mandat du Medicines Patent Pool s’élargisse afin d’intégrer les médicaments brevetés de la Liste modèle des médicaments essentiels de l’OMS à ses activités de mise en commun de brevets et de licences volontaires, a déclaré Mariângela Simão, Sous-Directrice générale de l’OMS. Il s’agit d’une avancée bienvenue et significative pour améliorer l’accès aux médicaments à des prix abordables. C’est la raison pour laquelle nous avons ardemment plaidé en faveur de l’élargissement du mandat du MPP. »

La prochaine étape pour le MPP consistera à prioriser les traitements susceptibles de faire l’objet d’un accord de licence, ainsi qu’à étudier les possibilités de recherches de financement destinés à soutenir l’élargissement de son mandat.

Le Medicines Patent Pool a été créé par Unitaid qui continue de financer ses activités de lutte contre le VIH, l’hépatite C et la tuberculose. L’étude de faisabilité a été réalisée grâce au soutien financier de la Direction du développement et de la coopération suisse.

Plan stratégique 2018-2022

https://medicinespatentpool.org/who-we-are/strategy

Etude de faisabilité

medicinespatentpool.org/resource-post/exploring-the-expansion-of-the-medicines-patent-pools-mandate-to-patented-essential-medicines

 

À propos du Medicines Patent Pool

Le Medicines Patent Pool est une organisation de santé publique soutenue par les Nations Unies dont la mission est d’améliorer l’accès aux traitements contre le VIH, l’hépatite C et la tuberculose dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Au travers de son modèle économique innovant, le MPP collabore avec la société civile, des organisations internationales, l’industrie, des groupes de patients et d’autres acteurs afin d’établir des priorités et des prévisions, de délivrer des licences sur les médicaments indispensables et centraliser les actifs de propriété intellectuelle afin de faciliter la fabrication de médicaments génériques et l’élaboration de nouvelles formulations. À ce jour, le MPP a signé des accords avec neuf titulaires de brevets pour treize antirétroviraux contre le VIH, deux antiviraux à action directe contre l’hépatite C et un traitement contre la tuberculose.

 

Contact :

Katherine Moore
Cheffe en charge de la communication
Tél. : +41 22 533 5054 | Portable : +41 79 825 4786
kmoore@medicinespatentpool.org

 

Lire le communiqué de presse en espagnol

Ce site web utilise des cookies pour vous assurer une expérience utilisateur optimale. En savoir plus