Technologies à Action Prolongée

Les technologies à action prolongée deviennent essentielles en santé publique car elles offrent un moyen simple mais efficace d'administrer des traitements sans l'inconvénient pour les patients de prendre des médicaments quotidiennement. Découvrez l'engagement du MPP dans ces traitements innovants.

Élargir l’accès aux traitements à action prolongée dans les pays à revenus faible et intermédiaire

Les traitements à action prolongée forment un domaine nouveau, qui repousse les frontières de la gestion des soins de santé. Parce qu’ils rendent possible le contrôle de la libération des principes actifs dans la durée, les traitements à action prolongée permettent de délivrer la juste dose de médicament en baissant le nombre d’administrations, pour une gestion du traitement facilitée.

Les traitements à action prolongée sont déjà très présents dans les domaines de la contraception, de la prise en charge de la douleur, du diabète et de la santé mentale. Les premiers produits pour la prévention et le traitement des maladies infectieuses sont déjà disponibles sur certains marchés. Les technologies associées incluent de multiples systèmes de diffusion pour les nouvelles formulations : dispositifs transdermiques et intra-utérins, implants et sites tissulaires de stockage. Certaines sont polyvalentes et peuvent être utilisées pour différents médicaments, parfois simultanément.

Le domaine des traitements à action prolongée est particulièrement dynamique ; divers acteurs se sont d’ailleurs réunis pour accélérer la mise au point de produits dans de nombreux domaines thérapeutiques. Parmi eux se trouvent des bailleurs de fonds, des partenariats pour le développement de produits, des acteurs de l’industrie, de la recherche et de la société civile, des groupes de patients, des décideurs politiques, des groupements de spécialistes et des groupes de travail.

Un plan conjoint pour l’accès est essentiel pour faire en sorte que ces nouveaux produits soient disponibles au même moment pour toutes les personnes qui en ont besoin partout dans le monde, y compris dans les pays à revenus faible et intermédiaire, grâce à des solutions adaptées et abordables. Souvent, les pays à revenus faible et intermédiaire rencontrent davantage de difficultés pour accéder à un nouveau produit de santé. Le Medicines Patent Pool, en collaboration avec des partenaires de premier plan, agit pour qu’ils ne soient plus laissés de côté.

Les traitements à action prolongée combinent un ou plusieurs ingrédients pharmaceutiques actifs formulés pour créer une technologie utilisable pour le traitement ou la prophylaxie. Généralement, les solutions à action prolongée sont associées à une protection multiple et complexe en matière de propriété intellectuelle, ce qui a pour conséquence de compliquer l’accès à ces solutions. Le Medicines Patent Pool (MPP), grâce à son modèle d’octroi de licence et de gestion des actifs de propriété intellectuelle à l’efficacité prouvée, a un rôle à jouer dans ce nouveau paysage.

Depuis 2019, le Medicines Patent Pool prend appui sur son expérience des licences et sous-licences, de l’identification de partenaires pour le développement et la commercialisation, du transfert de technologies et du plaidoyer au sein des groupes de travail les plus actifs du domaine des traitements à action prolongée pour adopter des lignes directrices mondiales en faveur de l’accès, contribuant ainsi à rendre ces technologies abordables et disponibles pour tous ceux qui en ont besoin, partout dans le monde.

Dans le domaine des traitements à action prolongée, le MPP mène les activités suivantes :

  • Octroi de licences volontaires, parmi divers autres types d’accords axés sur la santé publique. Signature d’accords avec des innovateurs et d’autres acteurs du domaine des traitements à action prolongée pour accélérer l’accès aux technologies et à leurs applications dans les pays à revenus faible et intermédiaire.

Consulter les accords de licence du MPP

  • Lancement d’une base de données gratuite en ligne regroupant les brevets et licences sur des technologies à action prolongée, dans l’objectif de permettre l’échange d’informations et la collaboration.

En savoir plus sur LAPaL, la base de données du MPP sur les brevets et licences relatifs aux technologies à action prolongée

  • Création de synergies dans le domaine des traitements à action prolongée, en mettant en avant le besoin en produits et technologies accessibles, en favorisant les collaborations et en soutenant l’acquisition d’ingrédients actifs pharmaceutiques par l’intermédiaire du réseau de partenaires lorsque c’est possible.

En savoir plus sur les activités du MPP visant à favoriser l’accès aux technologies à action prolongée dans les pays à revenus faible et intermédiaire

Les premières licences pour un meilleur accès aux technologies à action prolongée

Afin de prouver la faisabilité et la pertinence de l’octroi précoce de licences dans le domaine des technologies à action prolongée, le MPP collabore étroitement avec trois bénéficiaires de subventions d’Unitaid dans le cadre de trois projets visant à accélérer le développement de versions à action prolongée de médicaments existants pour la prévention du paludisme et de la tuberculose et le traitement du VIH et de l’hépatite C.

Les actifs de propriété intellectuelle de ces projets seront protégés par des brevets pour lesquels des licences sont concédées au MPP. Le travail du MPP dans le domaine des traitements à action prolongée facilitera le développement de produits, garantira la participation des partenaires commerciaux et permettra de veiller à ce que les produits soient accessibles et abordables là où les personnes en ont le plus besoin, sans délai.

Ces licences sont les premières à faire de l’accès aux technologies à action prolongée une priorité. Spécialement conçues pour que le plus grand nombre puisse avoir accès à des produits essentiels contre les maladies infectieuses, elles représentent une étape majeure.

Le Medicines Patent Pool est appelé à jouer un rôle de premier plan dans les trois subventions d’Unitaid suivantes :

  • LONGEVITY – Un projet mené par l’Université de Liverpool, qui met au point des formulations injectables à action prolongée pour la prévention du paludisme et de la tuberculose, et pour le traitement de l’hépatite C. Une licence a été signée avec Tandem Nano Ltd en septembre 2021 pour les résultats de ce projet.

Consultez la licence signée par Tandem Nano et le MPP

  • GLAD – Un projet mené par l’Université de Washington, qui a pour but de remplacer un traitement combiné oral contre le VIH à base de dolutégravir par un traitement injectable ayant une durée d’action d’un à trois mois. Une licence portant sur le résultat de ce projet a été signée avec l’Université de Washington en décembre 2021.

Consultez la licence signée par l’Université de Washington et le MPP

  • IMPACT – Un projet mené par MedinCell, qui met au point une solution pour neutraliser le vecteur de transmission du paludisme et qui pourra être administré par injection sous-cutanée pour une durée de trois mois chez l’adulte dans les zones à risque élevé.

Consultez la licence signée par MedinCell et le MPP


Evènements et rapports connexes

News & Communiqués de presse » Évènements

Le MPP et Medincell coparrainent une conférence sur les technologies à action prolongée injectables et implantables

La Jolla - San Diego

08 février 2020

MPP Logo

Abonnez-vous à notre newsletter

Créé et financé par

Unitaid Logo

Autres financements