Média » Le Medicines Patent Pool et Gilead Sciences signent un accord de licence portant sur le bictégravir

Le Medicines Patent Pool et Gilead Sciences signent un accord de licence portant sur le bictégravir

Dans le cadre d’un nouveau traitement du VIH à un seul comprimé à prise unique quotidienne, le bictégravir pourrait offrir une nouvelle option pour les personnes vivant avec le VIH dans les pays à revenu faible et intermédiaire

Genève, 4 octobre 2017 — Le Medicines Patent Pool (MPP) a annoncé aujourd’hui un accord de licence avec Gilead Sciences portant sur le bictégravir (BIC), actuellement en cours d’examen aux États-Unis et dans l’Union européenne dans le cadre d’un schéma de traitement du VIH à un seul comprimé à prise unique quotidienne. La licence permet aux fabricants de développer et de vendre des versions génériques des médicaments contenant le BIC, s’il est approuvé aux États-Unis, dans 116 pays à revenu faible et intermédiaire où plus de 30 millions de personnes vivent avec le VIH.

« Les combinaisons contenant du bictégravir pourraient offrir de meilleurs options de traitement simplifiées, essentielles pour les personnes vivant dans des environnements à ressources limitées », a déclaré Greg Perry, directeur exécutif du Medicines Patent Pool. « Grâce à cette nouvelle licence, nous espérons que notre longue collaboration avec Gilead Sciences va continuer d’apporter des résultats significatifs ».

Le bictégravir est un inhibiteur de l’intégrase dans la même classe que le dolutégravir (DTG) et l’elvitégravir (EVG), pour lesquels le MPP détient aussi une licence. Un seul comprimé à prise unique quotidienne contenant du BIC avec de l’emtricitabine (FTC) et du ténofovir alafénamide (TAF) – BIC / FTC / TAF –  est actuellement à l’étude chez les adultes et les enfants. Dans les études de phase 3, le comprimé BIC / FTC / TAF a démontré des taux élevés de suppression virale sans résistance induite par le traitement durant 48 semaines chez les adultes n’ayant jamais reçu de traitement et chez les adultes ayant des charges virales indétectables qui ont changé de schémas thérapeutiques.

« Le schéma d’un comprimé unique de BIC / FTC / TAF en prise unique quotidienne a le potentiel de simplifier la gestion du VIH, et nous nous sommes engagés à promouvoir son accès à l’échelle mondiale », a déclaré Gregg Alton, vice-président exécutif chez Gilead Sciences. « Les titulaires de licences du MPP ayant le droit de fabriquer certains agents de Gilead, y compris le TAF et maintenant le BIC, pourront produire le comprimé unique à prise unique quotidienne pour les pays à revenu faible et intermédiaire dès son approbation aux États-Unis ».

Le MPP et Gilead élargissent également la portée géographique des licences portant sur d’autres produits VIH, ce qui permettra de fournir des médicaments génériques à d’autres pays. La Biélorussie, les Philippines, la Malaisie et l’Ukraine sont désormais ajoutées à la collaboration du MPP-Gilead pour la première fois grâce à l’extension des licences portant sur le TAF, le cobicistat (COBI) et le ténofovir disoproxil fumarate (TDF).

« Nous sommes extrêmement satisfaits des efforts collaboratifs du MPP et de Gilead au cours des nombreuses années visant à améliorer les résultats en matière de santé dans les pays à revenu faible et intermédiaire », a déclaré Lelio Marmora, directeur général d’Unitaid, le bailleur de fonds du MPP. « Grâce à leur programme commun d’octroi de licences en matière de traitement du VIH, des millions de personnes bénéficient de médicaments génériques de qualité dans le cadre de nouveaux schémas thérapeutiques optimisés ».

Les deux parties ont signé leur premier accord de licence volontaire en 2011, qui a été modifié en 2014 et 2015, et portent sur cinq composés de Gilead : TDF, EVG, COBI, FTC et TAF. Le nouvel amendement permet aux fabricants situés en Inde, en Chine et en Afrique du Sud de fabriquer le bictégravir dans ces pays et de vendre des produits contenant le composé dans 116 pays, dont 74 pays à revenu intermédiaire. Il augmente le nombre de pays dans lesquels un titulaire peut vendre des produits contenant le TDF ou le TAF (de 112 à 116), l’EVG (de 100 à 109) et le COBI (de 103 à 116).

Le Medicines Patent Pool a maintenant signé des accords de sous-licences avec 13 sociétés de médicaments génériques afin de fabriquer et de vendre des produits contenant le TDF, l’EVG, le COBI, le FTC et le TAF. À ce jour, les sous-licenciés du MPP ont distribué plus de quatre milliards de doses de produits contenant le TDF à 124 pays à revenu faible et intermédiaire.

Gilead Sciences a soumis une demande de drogue nouvelle pour le schéma thérapeutique du comprimé unique contenant du BIC / FTC / TAF à la Food and Drug Administration des États-Unis le 12 juin. L’Agence européenne des médicaments a validé une demande d’autorisation de mise sur le marché le 13 juillet.

Accéder à l’accord de licence

Accéder au communiqué de presse de Gilead (en anglais)

Accéder au communiqué de presse du MPP en espagnol

# # #

 

Déclarations de soutien pour l’expansion de la portée géographique :

« Le ministère de la santé de l’Ukraine se félicite de l’inclusion de l’Ukraine dans l’accord de licence entre le Medicines Patent Pool et Gilead portant sur les médicaments contre le VIH, car ceci permettra la concurrence entre les fabricants génériques sous-licenciés sur le marché ukrainien et réduira les prix de ces médicaments qui sauvent des vies », a déclaré la ministre par intérim de la santé de l’Ukraine, Mme Ulana Suprun.

« La coopération réussie du ministère de la santé de Biélorussie avec le Medicines Patent Pool est cruciale à la lumière de notre travail actuel visant à atteindre la cible 90-90-90 et à mettre fin à l’épidémie dans le pays qui n’est possible que lorsque l’accès aux médicaments abordables et de qualité est accrue », a déclaré Valery Malashko, ministre de la santé de la Biélorussie. « Il est d’une importance capitale que la Biélorussie ait accès à des médicaments abordables pré-qualifiés par l’OMS. Le bictégravir générique ainsi que d’autres médicaments pour le traitement du VIH, que la Biélorussie pourra obtenir grâce à l’accord du MPP, sont très nécessaires pour le pays ».

« Nous sommes ravis que le Medicines Patent Pool et Gilead aient inclus l’Ukraine dans l’accord de licence pour les médicaments antirétroviraux, car il s’agit d’une étape importante vers la fourniture d’un traitement abordable tout en augmentant les options de traitement de meilleure qualité », a déclaré Sergey Dmitriev, directeur des politiques et du plaidoyer du Réseau ukrainien de personnes vivant avec le VIH / sida (All-Ukrainian Network of People Living with HIV/AIDS).

« ECUO PLWH, un réseau régional de communautés vivant avec le VIH dans 15 pays d’Europe de l’Est et d’Asie centrale, se félicite de l’extension de la licence du MPP pour le bictégravir, le ténofovir et d’autres médicaments contre le VIH pour inclure l’Ukraine et la Biélorussie, pays confrontés à de nombreux obstacles quant à l’accès des versions génériques peu coûteuses de médicaments contre le VIH. ECUO soutient la stratégie du Medicines Patent Pool d’élargir l’accès aux médicaments contre le VIH, l’hépatite C et la tuberculose à nos pays », a déclaré Vladimir Zhovtiak, président de l’ECUO PLWH.

 

À propos du Medicines Patent Pool

Le Medicines Patent Pool est une organisation de santé publique soutenue par les Nations unies dont la mission est d’améliorer l’accès aux traitements contre le VIH, l’hépatite C virale et la tuberculose dans les pays à revenus faible et intermédiaire. Au travers de son modèle économique innovant, le MPP collabore avec l’industrie, la société civile, des organisations internationales, des groupes de patients et d’autres acteurs afin d’établir des priorités et des prévisions, de délivrer des licences sur les médicaments indispensables et centraliser les actifs de propriété intellectuelle afin de faciliter la fabrication de médicaments génériques et l’élaboration de nouvelles formulations. À ce jour, le MPP a signé des accords avec neuf titulaires de brevets pour treize antirétroviraux contre le VIH, une plateforme technologique VIH, deux antiviraux à action directe contre l’hépatite C et un traitement contre la tuberculose. Le Medicines Patent Pool a été créé et est financé par Unitaid.

Contact:

Katherine Moore
Cheffe de communications
Medicines Patent Pool
Tèl: +41 22 533 5054 | Mobile: +41 79 825 4786
kmoore@medicinespatentpool.org

Ce site web utilise des cookies pour vous assurer une expérience utilisateur optimale. En savoir plus