Média » Le Medicines Patent Pool annonce la signature d’une nouvelle sous-licence pour un traitement contre le VIH pédiatrique

Le Medicines Patent Pool annonce la signature d’une nouvelle sous-licence pour un traitement contre le VIH pédiatrique

Genève, 1er décembre 2019 – À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le Medicines Patent Pool a annoncé avoir octroyé une sous-licence à Cipla, fabricant pharmaceutique indien, pour le développement, la fabrication et la distribution du lopinavir (LPV) et du ritonavir (RTV ou r), des médicaments anti-VIH pour un usage chez l’enfant, seuls ou en combinaison.

Le lopinavir renforcé par le ritonavir (LPV/r) est recommandé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en tant qu’élément des traitements de première et deuxième intentions des nouveau-nés et des enfants.

« D’après l’ONUSIDA, la moitié seulement des 1,7 million d’enfants qui vivent avec le VIH reçoivent un traitement antirétroviral, principalement en raison du manque cruel de formulations adaptées aux enfants d’âges et de poids différents, a expliqué Charles Gore, directeur exécutif du MPP. L’engagement de Cipla auprès du MPP est très encourageant pour tous les enfants qui vivent avec le VIH dans les pays en voie de développement, qui pourront bientôt bénéficier de ce traitement anti-VIH crucial. »

L’accord de licence conclu en novembre 2014 entre le MPP et Abbvie, le détenteur du brevet, permet aux fabricants de génériques de produire des versions abordables et de haute qualité du LPV/r pour l’enfant dans au moins 102 pays à revenu faible et intermédiaire. La licence autorise aussi la vente de LPV/r pour un usage pédiatrique dans d’autres pays, où le brevet n’est pas en vigueur. Au total, les pays en voie de développement qui vont pouvoir bénéficier de l’accord de sous-licence représentent 98,8 % des enfants atteints du VIH.

« Chez Cipla, nous sommes conscients qu’améliorer la disponibilité des traitements pour les enfants qui vivent avec le VIH, en particulier dans les pays en développement, est d’une importance vitale, a déclaré Paul Miller, président-directeur général de Cipla pour l’Afrique du Sud. Nous avons hâte de travailler avec le MPP pour que le LPV/r destiné aux enfants soit mis sur le marché au plus vite. »

En 2015, le LPV/r 40/10 mg en granulés à usage pédiatrique développé par Cipla a reçu l’approbation provisoire de la FDA, l’autorité de régulation des États-Unis. Ce traitement apparaît dans la Liste 2018 des formulations optimales et des médicaments à usage limité pour les antirétroviraux pédiatriques, destinée à  fournir des orientations aux programmes de pays, aux organismes d’achat et aux organismes de financement sur un ensemble minimal de formulations galéniques d’antirétroviraux pédiatriques nécessaires pour pouvoir offrir aux nouveau-nés, aux nourrissons et aux enfants tous les traitements recommandés.

L’accord de sous-licence conclu entre le MPP et Cipla porte également sur le Quadrimune, le nouveau traitement pédiatrique 4 en 1 contenant du LPV/r en cours d’examen par la FDA pour un usage chez les enfants pesant de 3 à 25 kilogrammes.

Consultez les dernières nouvelles sur le site web du MPP

Consultez l’accord de sous-licence conclu par le MPP et Cipla pour le LPV/r à usage pédiatrique (en anglais)

Cliquez ici pour plus d’informations sur l’accord de licence conclu entre le MPP et AbbVie pour le LPV/r à usage pédiatrique

Cliquez ici pour plus d’informations sur les progrès réalisés par les détenteurs de sous-licences

 

À propos du Medicines Patent Pool

Le Medicines Patent Pool est une organisation de santé publique soutenue par les Nations Unies, dont la mission est d’améliorer l’accès à des médicaments essentiels dans les pays à revenu faible et intermédiaire, et de faciliter la mise au point de tels médicaments. Au travers de son modèle économique innovant, le Medicines Patent Pool collabore avec la société civile, les gouvernements, des organisations internationales, l’industrie, des groupes de patients et d’autres acteurs afin d’établir des priorités, de délivrer des licences sur les médicaments indispensables et de centraliser les actifs de propriété intellectuelle pour faciliter la fabrication de médicaments génériques et l’élaboration de nouvelles formulations. À ce jour, le Medicines Patent Pool a signé des accords avec 10 titulaires de brevets pour 13 antirétroviraux contre le VIH, une plateforme technologique sur le VIH, trois antiviraux à action directe contre l’hépatite C et un traitement contre la tuberculose. Le MPP a été créé par Unitaid, qui reste l’unique bailleur de fonds pour ses activités en lien avec le VIH, l’hépatite C et la tuberculose.

Contact médias
Sophie Thievenaz
Medicines Patent Pool
Cheffe en charge de la communication (a.i.)
sthievenaz@medicinespatentpool.org

Ce site web utilise des cookies pour vous assurer une expérience utilisateur optimale. En savoir plus