Stratégie

MPP’s five-year strategy is advancing global goals by increasing access to, and facilitating the development of, lifesaving medicines for low- and middle-income countries (LMICs).

The Medicines Patent Pool Foundation (MPP)’s five-year strategic plan supports its mission of increasing access to, and facilitating the development of, life-saving medicines for low- and middle-income countries. The new strategy calls for renewed efforts to provide better treatment options for people living with HIV, hepatitis C and tuberculosis. Based on the findings of a feasibility study, the plan also recommends the expansion of the MPP model to patented medicines with high medical value, starting with small molecules on the World Health Organization Model List of Essential Medicines (EML).

Les besoins

On estime à deux milliards le nombre de personnes n’ayant pas accès aux médicaments et produits de sant é essentiels.1 L’immense majorité d’entre elles vit dans des pays à revenu faible et intermédiaire. Nous avons identifié 3 axes prioritaires qui peuvent prolonger et sauver des vies : de nouveaux traitements efficaces à des prix abordables et faciles à administrer lorsque les ressources sont limitées; des combinaisons à dose fixe (CDF) favorisant le respect du traitement et présentant un meilleur profil de tolérance pour lutter contre la résistance croissante aux médicaments; et des formulations spécifiques aux enfants. CHRONOLOGIE 2017 Neuf titulaires de brevets et 20 concepteurs de produits collaborent avec le MPP. 2010 Le mécanisme de financement innovant Unitaid fonde le MPP pour intensifier la lutte contre le VIH. 2015 Le MPP élargit son mandat aux médicaments contre l’hépatite C et la tuberculose. 2018 Le MPP annonce une nouvelle direction stratégique.
1 Access to Medicines Index, 2016

2018 – 2022

Au cours des cinq prochaines années, nous nous appuierons sur nos points forts que sont les licences volontaires et la mise en commun de brevets tout particulièrement pour le traitement du VIH, de l’hépatite C et de la tuberculose. A la demande de la communauté internationale, nous allons élargir notre champ d’activité au-delà de ces maladies pour englober d’autres traitements vitaux auxquels notre modèle pourra être appliqué afin de contribuer à améliorer de manière considérable la santé publique dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Le MPP s’intéressera dans un premier temps à de petites molécules brevetées répertoriées dans la Liste modèle des médicaments essentiels

(LME) de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ainsi qu’à des traitements fortement susceptibles d’y être inclus à l’avenir, puis à de nouveaux antibiotiques. De plus, nous continuerons à améliorer la transparence en matière de santé publique en mettant à jour et en enrichissant MedsP aL, notre base de données de brevets et de licences de médicaments. Positionnés comme centre d’excellence en matière d’octroi volontaire de licences de santé publique et de mise en commun de brevets, nous apporterons notre expertise et notre soutien à la communauté internationale.

Nos résultats pourront être évalués au vu de la réalisation des cinq objectifs suivants d’ici 2022 :

 

Plus de 20 millions de personnes vivant avec le VIH dans des pays à revenu faible et intermédiaire suivent un traitement à base d’antirétroviraux sous licence du MPP.

Des traitements curatifs pangénotypiques contre l’hépatite C sont disponibles pour ≤ 50 dollars américains par patient via des fournisseurs de médicaments dont la qualité est garantie, et dans les territoires couverts par les accords de licence.

Un traitement oral de courte durée utilisable contre les formes résistante et pharmacosensible de la tuberculose fait l’objet d’un accord de licence avec le MPP.

Le MPP a conclu 4 à 6 accords de licence pour des médicaments qui sont sur la Liste modèle des médicaments essentiels de l’OMS ou sont susceptibles d’y être incorporés à l’avenir.

La base de données MedsPaL comporte des informations fiables et à jour sur les statuts de propriété intellectuelle de tous les médicaments essentiels brevetés pour tous les pays à revenu faible et intermédiaire.

Le plan stratégique du mpp au diapason des objectifs internationaux

Objectifs internationaux de lutte contre le VIH
Élargir le traitement à 30 millions de personnes vivant avec le VIH d’ici
2025. Mettre fin au sida d’ici 2030.

Notre contribution
Négocier des licences pour des antirétroviraux nouveaux et approuvés,
dont des formulations pédiatriques et des systèmes de délivrance
tels que des produits injectables à action prolongée, et accélerer leur
mise sur le marché. Étudier l’octroi volontaire de licences portant sur
de nouveaux produits utilisés dans le cadre de la prophylaxie préexposition
(PrEP) et sur des technologies émergentes pour traiter le VIH.

Objectifs internationaux de lutte contre l’hépatite C
Eliminer d’ici 2030 l’hépatite virale en tant que grave menace pour la
santé publique. Réduire les infections par le virus de l’hépatite C de 80%
et les décès de 65%.

Notre contribution
Faciliter l’accès à des prix abordables à des antiviraux à action directe
susceptibles d’être efficaces sur l’ensemble des souches du virus.

Objectifs internationaux de lutte contre la tuberculose
Réduire de 95% le nombre des dé cès par tuberculose entre 2015 et 2035. Mettre fin à la tuberculose d’ici 2030.

Notre contribution
Négocier des licences pour de nouveaux médicaments, traitements et médicaments candidats pouvant être utilisés pour améliorer la qualité du traitement contre la tuberculose, résistante et pharmacosensible.

Objectifs internationaux liés à la couverture sanitaire universelle et la promotion des médicaments essentiels
Garantir une couverture sanitaire universelle, qui comprend […] l’accès à des médicaments essentiels et des vaccins sûrs, efficaces, de qualité et à des prix abordables pour tous les patients.

Notre contribution
Élargir notre mandat au-delà du VIH, de l’hépatite C et de la tuberculose en intégrant dans un premier temps de petites molécules brevetées répertoriées dans la LME de l’OMS. Négocier des licences pour des médicaments fortement susceptibles d’être inclus dans la LME, notamment les nouveaux antimicrobiens, du fait de leurs avantages sur le plan clinique et de leurs possibles retombées en matière de santé publique.

Obtenir des résultats

Les priorités en matière de santé publique évoluent et nous devons nous y adapter pour obtenir des résultats et mener à bien notre mission visant à garantir un accès équitable aux technologies et aux traitements médicaux.

Les initiatives intersectorielles suivantes viendront renforcer la viabilité sur le long terme de notre organisation et garantir une mise en oeuvre efficace de sa stratégie :

 

MPP Logo

Abonnez-vous à notre newsletter

Créé et financé par

Unitaid Logo

Autres financements

Ce site web utilise des cookies pour vous assurer une expérience utilisateur optimale. En savoir plus