Genève – Le Medicines Patent Pool (MPP) vient de publier un appel à manifestation d’intérêt à l’intention des fabricants qui souhaitent obtenir une sous-licence pour le glécaprévir/pibrentasvir (G/P), un traitement contre l’hépatite C. La publication de cet appel, qui redonne de la visibilité à l’hépatite C et à la lutte contre cette maladie, intervient alors que le prix Nobel vient d’être remis à Harvey J. Alter, Michael Houghton et Charles M. Rice pour la découverte du virus.

Le G/P est l’un des trois traitements contre l’hépatite C recommandés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Ce comprimé oral à prendre quotidiennement est :

  • un inhibiteur pangénotypique qui peut être utilisé contre les six génotypes du virus de l’hépatite C ;
  • administré en première intention aux patients non cirrhotiques, avec une durée de traitement de seulement huit semaines;
  • indiqué pour les patients atteints de l’hépatite C quel que soit leur degré d’insuffisance rénale, y compris les patients sous dialyse ;
  • en phase d’étude pour être utilisé chez l’enfant. Un dosage moins élevé pourrait être prochainement disponible pour les enfants à partir de trois ans.

Au total, 71 millions de personnes[1] sont actuellement atteintes d’hépatite C chronique. La majorité d’entre elles vivent dans des pays à revenu faible et intermédiaire. « Les traitements antiviraux peuvent soigner plus de 95 % des personnes[2] atteintes du virus de l’hépatite C. C’est pourquoi il est nécessaire que ces traitements soient de qualité, abordables et disponibles, a déclaré Charles Gore, directeur exécutif du MPP. Le G/P présente des atouts uniques pour les populations-clés, telles que les patients souffrant de lésions rénales. Il est donc essentiel qu’il soit disponible au plus vite ».

C’est la deuxième fois que le MPP publie cet appel à manifestation d’intérêt, après une première publication en 2019 qui a permis à Mylan d’obtenir une sous-licence pour la fabrication du G/P.

En novembre 2018, AbbVie a accordé une licence sans redevance au MPP, grâce à laquelle les fabricants de médicaments de qualité garantie peuvent mettre au point et commercialiser des traitements à base de G/P dans 96 pays à revenu faible et intermédiaire pour un coût abordable.

Les détenteurs d’une sous-licence sont autorisés à développer, fabriquer, faire fabriquer, utiliser, présenter aux autorités de régulation, commercialiser, importer et exporter le glécaprévir/pribentasvir dans le respect des modalités définies. Le texte intégral de la licence est disponible ici.

Le MPP invite tous les acteurs pouvant prétendre à l’obtention d’une sous-licence basés dans l’un des pays du territoire de la licence et en Inde à répondre à la manifestation d’intérêt pour la fabrication et la commercialisation du glécaprévir/pibrentasvir (G/P).

La création d’un compte est nécessaire pour utiliser notre nouveau portail, même pour les anciens utilisateurs.
Date limite pour postuler : 31 octobre 2020
Pour toute question concernant le portail d’appel à manifestation d’intérêt ou la candidature au G/P, veuillez nous contacter via eoi@medicinespatentpool.org.