Média » Prendre appui sur nos accomplissements pour élargir notre action future : le message de fin d’année de Charles Gore

Prendre appui sur nos accomplissements pour élargir notre action future : le message de fin d’année de Charles Gore

Lorsque j’ai rejoint le Medicines Patent Pool (MPP) cette année, au début du mois de juillet, je savais que j’arrivais à un moment charnière de son histoire. La veille de ma nomination par le Conseil de Fondation, celui-ci avait décidé, suite à une étude de faisabilité, d’élargir le mandat de l’organisation à d’autres médicaments essentiels brevetés. Le MPP, dont l’objectif premier était de rendre les médicaments anti-VIH abordables dans les pays à revenu faible et intermédiaire grâce à des licences de propriété intellectuelle, a élargi son mandat en 2016 pour intégrer l’hépatite C (VHC) et la tuberculose. Aujourd’hui, il souhaite l’ouvrir à de nouveaux médicaments essentiels dont les pays à revenu faible et intermédiaire ont impérativement besoin. Lors de la même réunion, le Conseil a également adopté une stratégie quinquennale, et mon travail consiste à en tirer des résultats concrets.

Compte tenu de l’ampleur du nouveau mandat, notre première tâche consistera à établir des priorités parmi les médicaments pour lesquels nous souhaiterions obtenir une licence. C’est pourquoi nous travaillons à la mise en place d’une méthodologie qui nous permettra de répondre à trois grandes questions : Ce médicament répondrait-il à un besoin de santé publique dans les pays à revenu faible et intermédiaire ? Quels sont les obstacles qui empêchent l’accès à ce médicament ? Le MPP peut-il contribuer à le rendre accessible et abordable ? Depuis toujours, la finalité du MPP est de répondre à un besoin de santé publique, et nous continuerons de la poursuivre.

Les besoins en matière de santé publique ne sont pas définis par moi-même ou par le MPP, mais plutôt par la communauté internationale de la santé ; c’est d’ailleurs en réponse à une demande formulée par cette communauté internationale que l’élargissement du mandat du MPP a été opéré. C’est la raison pour laquelle nous avons lancé une vaste consultation. Nous tenons des discussions avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les fabricants de médicaments princeps et génériques, et la société civile. La semaine dernière, nous avons organisé une rencontre formelle très instructive avec notre Comité d’experts consultatifs (composé de 23 membres) et, en janvier, nous nous entretiendrons avec les pays. N’hésitez pas à nous faire connaître votre avis concernant les points sur lesquels nous devrions concentrer nos efforts.

Parce que notre nouveau mandat va nous conduire hors du cadre du mandat d’Unitaid, nous devons trouver d’autres bailleurs de fonds. À ce propos, j’ai le plaisir d’annoncer que le Gouvernement suisse et The Wellcome Trust ont accepté de soutenir notre travail d’élargissement initial.

Je voudrais insister sur le fait que l’élargissement de notre mandat ne signifie en aucun cas que nous réduirons les efforts dans les domaines de la lutte contre le VIH, l’hépatite C et la tuberculose. En novembre, j’ai été particulièrement heureux, en tant que personne qui a connu l’hépatite C et qui s’est engagée pour l’accès aux traitements contre cette maladie, que grâce aux efforts du MPP et du laboratoire AbbVie, nous ayons signé une licence visant à améliorer l’accès au glécaprévir/pibrentasvir, traitement-clé contre l’hépatite C. Cette collaboration permettra de proposer des solutions de traitement contre l’hépatite C abordables et de qualité dans 99 pays et territoires à revenu faible et intermédiaire. Elle a été saluée par nos partenaires, parmi lesquels l’OMS, Unitaid, World Hepatitis Alliance et le Gouvernement du Pakistan, pays lourdement touché par cette maladie, avec plus de huit millions de personnes atteintes, qui a déclaré : « Cet accord consolidera grandement nos efforts et permettra d’accélérer l’éradication du VHC ».

Ce que le Medicines Patent Pool a réussi à faire, à savoir permettre à des millions de personnes touchées par le VIH ou le VHC d’avoir accès à des médicaments de qualité garantie et à un prix abordable, devrait être plus largement reconnu et salué. En 2019, nous allons donc considérablement intensifier nos activités de communication et mettre en lumière nos accomplissements afin d’obtenir un large soutien qui nous permettra d’aller plus loin.

Six mois après mon entrée en fonction, mon enthousiasme reste toujours aussi vif. En effet, je suis plus que jamais convaincu que le Medicines Patent Pool peut changer la donne, à plus forte raison dans le domaine beaucoup plus vaste des médicaments essentiels. Je suis extrêmement reconnaissant de pouvoir participer à ce projet.

Je vous souhaite à tous d’excellentes fêtes de fin d’année et une bonne année 2019, et je profite de ce message pour remercier Unitaid pour son soutien sans faille, l’ensemble de nos partenaires, et bien entendu le personnel dévoué du MPP, le Conseil de Fondation et les membres de notre Comité d’experts consultatifs.

Ce site web utilise des cookies pour vous assurer une expérience utilisateur optimale. En savoir plus